20/05/2007

fin ou du moins pause

Morfei

 

« J’étais si proche de la guérison. Et je suis retombée. Une chute rapide et violente. J’ai même pas la force de mettre fin à mes jours. Je me laisse mourir dans la douleur et la tristesse. Le sang et les larmes m’accompagnent. Je ne vis plus, je subsiste juste difficilement. »

 

« Fin de ce blog. Ou du moins pause. » 

14:45 Écrit par un ange triste dans blanc des larmes | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

19/05/2007

mutilation

boisson

« Où est ce que j'arrive encore à trouver de la couleur à cette vie ? »

« Si le rouge qui coule de mon bras. Mes derniers espoirs se cassent la figures. Je suis nulle. J'arrive à rien. Même pas la force de me battre. Même pas le courage de vivre. »

« Parce que j'arrive pas à me soulager autrement. Que les mots sortent pas. Un jour peut-être je trouverai la force de tout raconter. Un jour je serai peut-être mieux. Mais n'est-il pas déjà trop tard ? »

13:32 Écrit par un ange triste dans rouge sang | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

16/05/2007

chut

oiseaux dans le ciel

« Vous n'entendez personne pleurer ? »

« On a tous peur. De n'être qu'un Homme parmi tant d'autres. Une poussière dans un tas de poussières. S'envoler au moindre souffle de vent.

Je suis l'ombre de nos souvenirs. Notre vie est faite de passé. On s'est éloigné. On s'est perdu. On est mort. Mais on respire encore. Cet air empoisonné de regrets. Ce poison de nostalgie. On est prit de mélancolie. Tout aurait du être différent. J'ai pas su t'aimer. Pardon. J'ai tout gaché. J'ai joué avec toi. Tu étais mon jouet. Maintenant c'est trop tard. J'ai payé. Tu es malade. Tu vas mourir. A cause de tes bétises. Bétises faites à cause de moi. Je suis désolée. Mais on ne change pas le passé. Juste son point de vue. On pourrait évacuer la haine des souvenirs. Evacuer l'amour aussi. »

« Sous un ciel étoilé on récitera des vers... étoile filante dans la voute céléste sombre... »

rouge fleur yeux et bouche

« Mes rêves sont pesants. Non noirs mais gris en fait. De couleurs ternes et flous. Dans une atmosphère lourde. J'ai l'impression que je ne les quitterai jamais. Je n'aime pas dormir parce que j'ai peur de rêver. Je me réveille dans tous les sens. Mais je ne dors presque pas. »

« Donnez-moi du syanure. Je vais commettre un crime. Je vais tuer quelqu'un. J'irai jamais en prison. Parce que je serai morte en tuant. Suicide. Pourquoi j'ai parlé de syanure ? Parce que le nom sonne juste. "suicide au syanure" . Et maman qui pleure. Et fréro qui comprend pas pourquoi. Et mon père qui s'en fout. Moi dans le néant. Les cheveux étalés par terre en auréole. Un sourire aux lèvres. Le sourire de l'ange. Mais personne ne verra mes larmes. Je serai triste de vous quitter. Mais la vie m'oblige. Les circonstances. Tout. »

« Au bord du gouffre... marre de souffrir et de pleurer... marre de ne plus rien comprendre et de ne plus rien controler... marre de ma vie... »

13:41 Écrit par un ange triste dans noir triste | Lien permanent | Commentaires (10) |  Facebook |

15/05/2007

chut

 

Il ne fait pas très froid mais je tremble. J'ai pas envie de travailler. Même pour lui. Ces temps-ci rupture totale entre moi et le collège. C'est sur que je passe dans la classe supérieure. Donc maintenant repos. Ne plus rien faire. J'arrive pas à dormir pourtant j'ai sommeil. J'arrive pas à manger pourtant j'ai faim. Et j'arrive pas à travailler pourtant je ne déteste pas ça. Je me laisse aller. Je me laisse couler. Aller faut que je me relève. Que je saute partout. Que je m'amuse. Que je rigole. Mais j'ai pas envie. Mais j'ai pas la force. Hier je pleurais. Aujourd'hui je pleure. Demain je pleurerai. Pardon pour toutes ces larmes qui coulent. J'ai pas réussi à m'aimer. Je sais pas comment faire. Apprends moi l'amour. Regonfler un ballon troué. C'est possible ? Impossible. La vie est impossible. Aimer et être aimer c'est impossible. Être heureuse c'est impossible. Est ce que je peux encore rester ? Nan.

15:55 Écrit par un ange triste dans noir triste | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

12/05/2007

je pleure aujourd'hui

ballon sur leau

« J'ai déjà aimé des garçons. J'ai déjà aimé des filles. Un jour j'ai compris. Il faut choisir. Mais j'y arrive pas. Une fille qui aime les garçons. Ou une fille qui aime les filles. On a pas le droit aux deux. Mais même si je l'aime lui maintenant. Avant je l'aimais elle. Pourquoi y a-t-il deux sexes ? Pourquoi l'amour existe ? Pourquoi est-ce que je vis ? Pourquoi moi ? Je me pose trop de questions. La vie est absurde. Sans logique. Faut pas essayer de comprendre. Faut vivre à fond. Mais j'y arrive pas. Je suis malade. Anxiété. Stress. Fatigue. Douleur. Tristesse. La vie n'a pas de fin. La mort n'a pas de début. Et la folie me tue tout les jours. Il n'y a pas d'autre nom pour qualifié ça. Délires et folie. Un gros cœur brisé. Une âme qui s'envole. Je suis autre part. Je ne sais pas où. Mais je ne suis pas là. Plus avec vous. N'importe où. Seule. Dans un trou noir. Sans fond. Je tombe. Sans toucher le fond. J'ai perdu l'espoir. Encore pardon. »

« 1ere solution : me battre pour m'en sortir

2eme solution : me tuer

3eme solution : me laisser mourir

4eme solution : ...

Je prendrais bien la 2eme ou la 3eme solution. Mais pour vous je prendrais la 1ere. Après maintes réflexions. Je vais mal mais pour vous j'irai bien. Merci pour tout. [surtout à Bastien (sadream), Coralie (ptitetristania), Bastien (lestat), Etienne (celui aux yeux noirs), Angélique (sookie), et tant d'autres que je ne citerai pas par manque de place] Je voudrais être mieux pour pouvoir vous aider si ça va pas et non vous déprimer encore plus. »

« Besoin de dire pardon.

Parce que je suis désolée.

Parce que j’ai tout gâché.

Parce que j’ai fait du mal.

Parce que je pleure trop.

Parce que je souffre trop.

Parce que je vis en méprisant tout.

Parce qu'un jour je partirai sans vous dire pourquoi.

Parce qu'un jour je toucherai le fond du gouffre.

Parce qu'un jour je n'en pourrai plus.

Parce qu'un jour j'aurai plus la force de continuer. »

17:28 Écrit par un ange triste dans blanc des larmes | Lien permanent | Commentaires (10) |  Facebook |

11/05/2007

tous ces jours qui se suivent

parapluie coeurs

 

 « J'ai peur de dormir. Des monstres qui hantent mes rêves. D'encore me réveiller en pleurs. De devoir nier être mal après. Ce sentiment d'impuissance. De ne pouvoir rien faire d'autre qu'encaisser. »

« J'ai plus envie de vivre. Impardonnable ? J'ai ma vie à regretter. Une mare de gachis. Et je reste l'ombre de nos souvenirs. Pour toujours. Hantée par ce passé trop douloureux. Me consume petit à petit. Désolé d'avoir tout foutu par terre. Maintenant tout espoir est mort. Je suis là torturée par les regrets. L'eau bleu fluo de la piscine encore en mémoire. Assisse sur le banc. Regardant le reflet du soleil. Me souvenant des moments là bas. Déprimant en silence. Ne pouvant plus sortir de ce coma. Fixant l'eau sans même plus la voir. J'ai beau sourire tout le monde voit mes pleurs. Encore pardon... » 

« Je l'aime. Amour. Désir. Passion. Et tristesse. Ca fait mal. Savoir avec qui il couche. Savoir les détails de sa vie. Savoir que jamais ce sera moi. Savoir que jamais je ferai partie de celle là. Mais pleurer ça sert à rien. L'aimer non plus. Mais j'y peux rien. Je peux plus rien. Me laisser mourir en l'aimant. Me tuant à l'aimer. Parce que c'est ça que je fais. J'aimerais pouvoir m'être fin à cet enfer. »

18:55 Écrit par un ange triste dans noir triste | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

07/05/2007

bubble gum et déprime

simple ballons

Je vis dans un monde fissuré de toute part,

Je marche les yeux dans le vague au hasard,

Les larmes aux bords des yeux, la vue brouillée,

Le cœur comme un ballon sur le point d'exploser,

J'aime trop, je souffre trop, je pleure trop,

Noyée dans les eaux sombres des maux,

Les abîmes du désespoir m'attire doucement,

Je chute et tombe dans une flaque de sang.

 

 

« Je mâche un bubble gum. Je fais une grosse bulle rose. C'est un peu dégoûtant mais j'aime bien. Le goût n'est pas très naturel. Je souris. Y a des moments, si rares soient-ils que j'aime dans la vie. J'en profite pas assez hélas et ils sont si peu nombreux. Rien comparer aux souffrances que je ressens en moi. Cette tristesse toujours. Je pleure tout le temps ces temps ci même en cours. Et je mâche du bubble gum tout le temps aussi. Pour pas que mes parents sachent que je fume. Cache l'odeur. Et puis ça fait vulgaire de mastiquer. Ca me donne un genre. Il me va pas mais je préfère ça plutôt que celui de la dépressive. Je joue à la pouffe. Mais il ne faut pas prendre la vie pour un jeu. Car je ne pourrais plus en sortir après. Mais pour l'instant je fous ma vie en l'air en jouant à être quelqu'un d'autre pour ne pas tomber plus bas. C'est pas plus mal. »

21:44 Écrit par un ange triste dans rose bonbon | Lien permanent | Commentaires (11) |  Facebook |

04/05/2007

on a tous des idéaux impossibles

bulle souffle

« A la recherche du bonheur. »

                                                                Parce que moi aussi j'y ai droit.

 « Je rêve trop et ne vis pas assez. »

                                                                Besoin de respirer un air plus pur.

« Je veux pas spécialement être heureuse juste être bien. »

                                                                Mais c'est peut-être encore trop demandé.

21:56 Écrit par un ange triste dans vert paisible | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |