10/06/2007

toutes les couleurs se sont envolées

787489523

Le moral au plus bas. Je me sens abandonnée par certaines personnes. Je me sens insultée par d'autres. Je ne me suis jamais sentie aussi abandonnée. Maintenant c'est chaque nuit que je pleure. Je ne peux passer une journée sans me mutiler. Peut-être que si un jour je m'aimais un peu plus.. mais je continue à me détester. C'est pour ça qu'on m'aime pas, je suis nulle. Je mérite bien ma souffrance, tous ces pleurs et ces coups au coeur. J'ai du faire quelque chose de mal, oui, j'existe. J'aimerais ne jamais être née. J'aimerais ne jamais avoir vécu tout ça. Mais je suis là parmi vous, dans ce monde pourri. Je peux le quitter, on me l'a même conseillé mais.. je sais pas.. peut-être que j'aime cette vie ? aimer souffrir, aimer pleurer, aimer être abandonnée, aimer la folie, aimer une vie gachée ect. Non mais ça ne se comprend pas. De même que personne n'a bien voulu me comprendre. Si peut-être eux (j'espère qu'ils se reconnaitront).
Quand je me lance à l'eau, qu'on veut bien m'écouter et essayer de m'aider je m'en prends pleins la gueule alors maintenant c'est fini. Je deviens une tombe, muette, enfermée dans mon silence. Je sais que je souffrirai plus comme ça mais qu'est ce que je veux ? c'est souffrir pour avoir une raison de mourir non ? c'est pas ce que vous croyez ? pourtant c'est ce que j'ai cru comprendre. Mais moi aussi je peux mal comprendre.
Je suis passée des larmes aux sourires, ça à fait mal puis plaisir, pour revenir aux larmes qui font mal.
Si vous laissez un com sur cet article.. ne dites pas de "je suis là si tu veux". Ca ne servira à rien, maintenant il est trop tard.

19:27 Écrit par un ange triste dans noir triste | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

01/06/2007

...

coeur pendu

 

Déçue. Choquée. Dégoutée. D'apprendre ça. Ce ça sur lui. Parce qu'il n'est pas celui que je pensais. Je ne sais même pas quoi dire. Juste que je voudrais ne plus l'aimer. Je devrais ne plus aimer. Comment aimer un homme comme lui.? Je suis esclave de mes sentiments.

 

Parce que l'amour c'est compliqué. Parce que l'amour ça fait mal. Parce que l'amour c'est dur. Parce que l'amour c'est l'amour.

18:18 Écrit par un ange triste dans noir triste | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

16/05/2007

chut

oiseaux dans le ciel

« Vous n'entendez personne pleurer ? »

« On a tous peur. De n'être qu'un Homme parmi tant d'autres. Une poussière dans un tas de poussières. S'envoler au moindre souffle de vent.

Je suis l'ombre de nos souvenirs. Notre vie est faite de passé. On s'est éloigné. On s'est perdu. On est mort. Mais on respire encore. Cet air empoisonné de regrets. Ce poison de nostalgie. On est prit de mélancolie. Tout aurait du être différent. J'ai pas su t'aimer. Pardon. J'ai tout gaché. J'ai joué avec toi. Tu étais mon jouet. Maintenant c'est trop tard. J'ai payé. Tu es malade. Tu vas mourir. A cause de tes bétises. Bétises faites à cause de moi. Je suis désolée. Mais on ne change pas le passé. Juste son point de vue. On pourrait évacuer la haine des souvenirs. Evacuer l'amour aussi. »

« Sous un ciel étoilé on récitera des vers... étoile filante dans la voute céléste sombre... »

rouge fleur yeux et bouche

« Mes rêves sont pesants. Non noirs mais gris en fait. De couleurs ternes et flous. Dans une atmosphère lourde. J'ai l'impression que je ne les quitterai jamais. Je n'aime pas dormir parce que j'ai peur de rêver. Je me réveille dans tous les sens. Mais je ne dors presque pas. »

« Donnez-moi du syanure. Je vais commettre un crime. Je vais tuer quelqu'un. J'irai jamais en prison. Parce que je serai morte en tuant. Suicide. Pourquoi j'ai parlé de syanure ? Parce que le nom sonne juste. "suicide au syanure" . Et maman qui pleure. Et fréro qui comprend pas pourquoi. Et mon père qui s'en fout. Moi dans le néant. Les cheveux étalés par terre en auréole. Un sourire aux lèvres. Le sourire de l'ange. Mais personne ne verra mes larmes. Je serai triste de vous quitter. Mais la vie m'oblige. Les circonstances. Tout. »

« Au bord du gouffre... marre de souffrir et de pleurer... marre de ne plus rien comprendre et de ne plus rien controler... marre de ma vie... »

13:41 Écrit par un ange triste dans noir triste | Lien permanent | Commentaires (10) |  Facebook |

15/05/2007

chut

 

Il ne fait pas très froid mais je tremble. J'ai pas envie de travailler. Même pour lui. Ces temps-ci rupture totale entre moi et le collège. C'est sur que je passe dans la classe supérieure. Donc maintenant repos. Ne plus rien faire. J'arrive pas à dormir pourtant j'ai sommeil. J'arrive pas à manger pourtant j'ai faim. Et j'arrive pas à travailler pourtant je ne déteste pas ça. Je me laisse aller. Je me laisse couler. Aller faut que je me relève. Que je saute partout. Que je m'amuse. Que je rigole. Mais j'ai pas envie. Mais j'ai pas la force. Hier je pleurais. Aujourd'hui je pleure. Demain je pleurerai. Pardon pour toutes ces larmes qui coulent. J'ai pas réussi à m'aimer. Je sais pas comment faire. Apprends moi l'amour. Regonfler un ballon troué. C'est possible ? Impossible. La vie est impossible. Aimer et être aimer c'est impossible. Être heureuse c'est impossible. Est ce que je peux encore rester ? Nan.

15:55 Écrit par un ange triste dans noir triste | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

11/05/2007

tous ces jours qui se suivent

parapluie coeurs

 

 « J'ai peur de dormir. Des monstres qui hantent mes rêves. D'encore me réveiller en pleurs. De devoir nier être mal après. Ce sentiment d'impuissance. De ne pouvoir rien faire d'autre qu'encaisser. »

« J'ai plus envie de vivre. Impardonnable ? J'ai ma vie à regretter. Une mare de gachis. Et je reste l'ombre de nos souvenirs. Pour toujours. Hantée par ce passé trop douloureux. Me consume petit à petit. Désolé d'avoir tout foutu par terre. Maintenant tout espoir est mort. Je suis là torturée par les regrets. L'eau bleu fluo de la piscine encore en mémoire. Assisse sur le banc. Regardant le reflet du soleil. Me souvenant des moments là bas. Déprimant en silence. Ne pouvant plus sortir de ce coma. Fixant l'eau sans même plus la voir. J'ai beau sourire tout le monde voit mes pleurs. Encore pardon... » 

« Je l'aime. Amour. Désir. Passion. Et tristesse. Ca fait mal. Savoir avec qui il couche. Savoir les détails de sa vie. Savoir que jamais ce sera moi. Savoir que jamais je ferai partie de celle là. Mais pleurer ça sert à rien. L'aimer non plus. Mais j'y peux rien. Je peux plus rien. Me laisser mourir en l'aimant. Me tuant à l'aimer. Parce que c'est ça que je fais. J'aimerais pouvoir m'être fin à cet enfer. »

18:55 Écrit par un ange triste dans noir triste | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

28/04/2007

déprime et desespoir

dans le sable

Grand moment de tristesse. Me sens mal. J'ai l'impression de pas avoir le droit au bonheur. Pas le droit d'y goûter. Je sais qu'il a des gens plus malheureux que moi. Mais c'est si dur. Je me sens si mal en moi. J'arrive plus à avoir de l'espoir. J'arrive plus à trouver le courage. Je tiens plus. Trop de larmes. Trop de sang. Trop de silence exterieur. Et de cris interieur. Trop de douleur. Cet horrible mal-être. J'en peux plus. J'ai plus la force de me battre. Plus la force de rien. Et je m'écroule. Lamentablement. C'est navrant. Et on me dit que je doit vivre. J'y arrive plus. J'en ai marre. Des gens qui font mal. Leurs mots blessants. Les miens le sont aussi. Je sais bien. J'ai trop de haine. Trop de mépris. Trop d'arrogance. Je déteste la vie. Je me déteste. La vie me dégoute. Me donne envie de vomir. Un jour je partirai. De ce monde trop petit pour moi.

« Je crache sur vos sourires trop parfaits. »

12:45 Écrit par un ange triste dans noir triste | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook |